« Qui m’a vu a vu le Père ! »

« Qui m’a vu a vu le Père ! »

« Dès que Dieu vit le monde bouleversé par la crainte, il mit en œuvre son amour pour le rappeler à lui, sa grâce pour l’inviter, son affection pour l’embrasser. » (Saint Pierre Chrysologue – Père de l’Eglise du 5ième siècle)

Oui, notre monde est bouleversé par la crainte et la peur. Tellement que nous avons accepté de nous mettre en quarantaine en restant enfermés chez nous. « Restez chez vous ! Je suis sérieuse ! », disait la ministre de la santé. La peur de la maladie et de la mort – et la peur du gendarme – n’ont pas manqué leur effet.

« J’ai pris peur ! »

La peur est le premier sentiment que l’être humain exprime dans la Bible.  Dans le récit du jardin d’Eden, nous apprenons que le Seigneur Dieu avait la bonne habitude de se promener dans le jardin tous les soirs pour rencontrer l’homme et la femme. Puis, un soir, ils ne sont pas au rendez-vous ! Le Seigneur l’appelle : « Adam, où es-tu ? » Timidement, il répond : « J’ai entendu ta voix dans le jardin, j’ai pris peur car j’étais nu, et je me suis caché. » (Gn 3, 10s) L’homme et la femme étaient nus auparavant, mais ils n’en éprouvaient aucune crainte. Puis leurs yeux se sont ouverts sur leur vulnérabilité. Ils ont le sentiment d’être exposés au danger et à la mort. « Nous sommes des oiseaux pour le chat. Nous sommes voués à la mort. » Peur, quand tu nous tiens !

« L’Amour a fait le premier pas »

Cette peur est venue ébranler la confiance de l’homme en la vie. Et par là même, la confiance dans le Dieu de la Vie.  A partir de ce moment dramatique le Seigneur met tout en œuvre pour convaincre les hommes de sa bienveillance totale. Pierre Chrysologue le rappelle avec force. Dieu a fait alliance avec Noé, Abraham, Jacob et Moïse… « Dans ces événements, la flamme de la charité divine a embrasé le cœur humain, l’ivresse de l’amour de Dieu s’est répandue dans la sensibilité des hommes ; et ceux-ci, l’âme blessée, ont commencé à vouloir voir Dieu avec leurs yeux de chair. Dieu que le monde ne peut contenir, comment le regard limité de l’homme le contiendrait-il ? Mais ce qui doit être et ce qui est possible n’est pas la règle de l’amour. L’amour ignore la justice ; il n’a pas de règle, il ne connaît pas de mesure. L’amour ne connaît pas le prétexte de l’impossibilité, il n’accepte pas celui de la difficulté. L’amour, s’il ne parvient pas à ses désirs, tue celui qui aime ; il va où il se sent attiré, et non pas où on le force. L’amour engendre le désir, et il se développe avec ardeur et prétend à l’impossible. Et quoi encore ? L’amour n’admet pas ne pas voir ce qu’il aime. Tous les saints n’ont-ils pas considéré comme peu de chose tout ce qu’ils obtenaient tant qu’ils ne voyaient pas Dieu ? C’est ainsi que Moïse ose dire : « Si j’ai trouvé grâce devant toi, montre-moi ton visage. » (Ex 33, 13) Et le psalmiste : « Montre-nous ton visage. » (Ps 79, 4) …

« Montre-nous ton visage, et nous serons sauvés »

Dieu a fait alliance avec Noé, Abraham, Jacob et Moïse. Il a surtout fait alliance en Jésus Christ pour prouver que les hommes sont voués à la vie, pas à la mort ! Aux Sadducéens qui mettent en doute la résurrection des morts, Jésus dira : Mon Père « n’est pas le Dieu des morts, mais le Dieu des vivants ! Vous êtes complètement dans l’erreur ! » (Mt 22, 29s) Et pour reprendre les paroles du Bon Pasteur, dans l’évangile de dimanche dernier : « Moi, je suis venu pour que les hommes aient la vie, et qu’ils l’aient en abondance. » (Jn 10, 10)

Et dans l’évangile d’aujourd’hui, le désir de voir Dieu est exprimé en toutes lettres par la bouche de Philippe : « Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit. » (Jn 14, 8) Voilà le désir ultime du cœur humain : voir et contempler le Dieu Vivant. Réponse merveilleuse de Jésus : « Celui qui m’a vu a vu le Père. Pourquoi dis-tu : Montre-nous le Père ? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ? » Et Pierre Chrysologue d’affirmer : « Que personne ne pense que Dieu a eu tort de venir aux hommes par un homme. Il a pris chair parmi nous pour être vu de nous. »

« Christus vivit ! »

Ici, Dieu ne manifeste pas seulement qu’il est le Dieu de la vie. Il est aussi le Dieu des hommes. « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? » s’exclame saint Paul tout joyeux. « Rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus Christ ! » (Voir Rm 8, 31s)

Alors, libérés de toute crainte et de toute peur, il nous faut entonner ce beau chant de Pâques : Le Seigneur vit ! Plus de larmes, plus de plaintes, plus de peurs ! Ni la mort, ni le sépulcre, de lui n’ont été vainqueurs ! Il n’est pas entre les morts, celui qui pour toujours vivra ! Jésus vit, et la nouvelle par le monde s’en ira !

 Abbé Leo Palm


Prière universelle

  • « Soyez les pierres vivantes qui servent à construire le Temple spirituel » : Seigneur, touche le cœur de tous les baptisés pour qu’ils ne désertent pas la place qu’ils ont au sein du peuple de Dieu. Que nous conformions toute notre vie au commandement de l’amour. Nous t’en prions.
  • « On en choisit sept, les présenta aux apôtres qui leur imposèrent les mains. » Seigneur, nous te rendons grâce pour la multitude des services que tu suscites au sein de ton peuple. Que tous assument avec enthousiasme et fidélité la tâche que tu leur confies. Nous t’en prions.
  • « Vous êtes chargés d’annoncer les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. » Seigneur, touche le cœur de tous les hommes et ouvre leurs yeux aux merveilles de ton amour miséricordieux et bienveillant. Nous t’en prions.
  • « Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie, personne ne va vers le Père sans passer par moi. » Seigneur, éclaire le cœur de ceux qui souffrent de la guerre, de la terreur, de la faim ou de la pandémie. Qu’ils découvrent que tu veux nous conduire sur le chemin de la confiance et de la vie. Nous t’en prions.
  • Seigneur, nous te confions toutes les mamans. Nous te remercions pour toutes les apparitions de la Vierge Marie dans de nombreux pays du monde : merci pour sa présence et sa sollicitude maternelle, merci pour son cœur aimant et compatissant. Nous t’en prions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.