« Je ne vous laisserai pas orphelins »

« Je ne vous laisserai pas orphelins »

L’heure est grave. Les apôtres, rassemblés autour de Jésus au Cénacle, ne se font aucune illusion. Leur maître leur sera bientôt enlevé. Que deviendront-ils sans lui ? N’est-ce pas la question qui tourmente des mamans, des papas rongés par une maladie mortelle et laissant derrière eux de jeunes enfants ? Que deviendront-ils sans ce parent qui aurait pourtant voulu être là pour eux ? Le sort d’un orphelin est redoutable.

« Je ne vous laisserai pas orphelins ! Jésus se fait très insistant. Je ne vous abandonne pas à votre triste sort. » Et c’est toute la Trinité qui sera à l’œuvre pour nous sauver de l’abandon et de la détresse. « Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l’Esprit de vérité. » Le Fils demande au Père le plus précieux de tous les dons : l’Esprit Saint. Le Père le donnera généreusement : l’Esprit ne sera pas seulement avec nous, mais en nous !

Enfant de Dieu, moi ?

Cet Esprit est l’Esprit de vérité : pas une vérité abstraite mais une vérité vitale, existentielle ! « Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, le fils d’un homme pour que tu en prennes souci ? » demande le psalmiste. (Psaume 8, 5) Par son Esprit, Dieu nous révèle la vérité de l’homme : l’homme est destiné à devenir enfant de Dieu et à entendre de la bouche du Père cette parole merveilleuse : « Tu es mon fils bien-aimé/tu es ma fille bien-aimée. Il m’a plu de te choisir ! » (Mc 1, 1, 11) Mais n’est-ce pas trop beau pour être vrai ? Parfois, cela me paraît tout simplement incroyable. Moi, petit homme, fils de Dieu ? Quand mon esprit se met à douter, l’Esprit de vérité doit intervenir : « Cet Esprit lui-même atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Enfants, donc héritiers : héritiers de Dieu, cohéritiers du Christ, puisque, ayant part à ses souffrances, nous aurons part aussi à sa gloire. » (Rm 8, 16s)

Aimer comme Jésus ?

L’Esprit Saint fait de nous des membres à part entière de la famille du Père ; désormais, Jésus est notre grand frère pour toujours. Nous sommes pris dans le grand mystère de l’Amour trinitaire. Quel sera le signe de reconnaissance de notre appartenance à la famille de Dieu ? L’amour que nous aurons les uns pour les autres. Là encore, Jésus ne mâche pas ses mots quand il parle le soir de la Dernière Cène : « Je vous donne un commandement nouveau : aimez-vous les uns les autres. Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous reconnaîtront que vous êtres mes disciples : à l’amour que vous aurez les uns pour les autres. » (Jn 13, 34f) Une nouvelle objection traverse mon esprit : aimer comme Jésus ? Mais j’en suis bien incapable ! Et c’est tout à fait vrai. Livrés à nos propres élans et à nos propres forces, nous ne serons pas à la hauteur. Je pense au premier des apôtres, saint Pierre : il se disait capable de suivre Jésus jusqu’au bout. Il a dû déchanter. Il a compris qu’il n’y arriverait jamais … tout seul. Mais encore une fois : nous ne sommes pas seuls. « L’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné. » (Rm 5, 5)

Alors, qu’attendons-nous pour implorer l’Esprit de vérité ? Il atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Il répand l’amour de Dieu dans nos cœurs afin que nous puissions nous aimer les uns les autres comme Jésus nous a aimés.

 Abbé Leo Palm

6ième Dimanche du temps pascal


R. Viens Esprit Saint, viens embraser nos cœurs,
Viens au secours de nos faiblesses.
Viens Esprit Saint, viens Esprit Consolateur,
Emplis-nous de joie et d’allégresse.

  1. Viens en nos âmes lasses, Esprit de sainteté ;
    Viens nous combler de grâce et viens nous sanctifier.
    Viens guérir nos blessures, Toi le consolateur,
    Viens source vive et pure apaiser notre coeur!
  2. Envoyé par le Père, tu viens nous visiter,
    Tu fais de nous des frères, peuple de baptisés.
    Enfants de la lumière, membres de Jésus-Christ,
    Nous pouvons crier “Père” d’un seul et même Esprit.

Ecouter le chant


Prière universelle

  • Seigneur, par la résurrection de ton Fils bien-aimé, tu as ouvert pour tous les hommes les portes de l’espérance : un bel avenir nous est promis auprès de toi. Fais des chrétiens des témoins audacieux de l’espérance qui les habite. Envoie-nous ton Esprit de vie, nous t’en prions.
  • Seigneur, l’Esprit Saint sera toujours avec les disciples : il est à l’œuvre quand ils témoignent de la vérité. Qu’il soutienne les chrétiens persécutés ou discriminés à cause de leur appartenance au Seigneur Jésus. Envoie-nous ton Esprit de force, nous t’en prions.
  • Seigneur, tant de pays sont éprouvés par la haine, la terreur et la guerre : tu es capable de repousser les forces du mal et de chasser les esprits mauvais qui tourmentent les hommes. Suscite partout des artisans de justice et de réconciliation. Envoie-nous ton Esprit de paix, nous t’en prions.
  • Seigneur, tu as promis que tu ne nous laisserais pas orphelins : nous te confions tous ceux qui sont seuls ou qui se sentent abandonnés. Suscite dans les cœurs une vraie compassion et une véritable solidarité. Envoie-nous ton Esprit de communion, nous t’en prions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.